Sommaire du dossier

J’explore le monde économique et professionnel

Enseignement et formation, des places à prendre

Languedoc-Roussillon - Montpellier / Publication : 6 novembre 2018
Le secteur de l’enseignement est passionnant pour tous ceux qui aiment transmettre leurs savoirs, expliquer et voir les autres progresser. Et si c’est l’univers de l’école et le contact avec la jeunesse qui vous séduit, sachez que de nombreux professionnels collaborent au sein d’un même établissement pour garantir son bon fonctionnement.

Le secteur de l’enseignement et de la formation est porteur en Occitanie, en particulier pour les futurs professeurs. Attention toutefois : disponibilité, patience  et  pédagogie sont de rigueur !

CHIFFRES CLÉS EN OCCITANIE

5e secteur employeur

23 539 établissements

66 % d'emplois féminins

75 % d'emplois en CDI
167 260 emplois

L’ÉDUCATION NATIONALE, PRINCIPAL EMPLOYEUR

Relativement important en Occitanie, le secteur de l'enseignement concentre 167 260 actifs soit 7,7 % de l’emploi total en région.

L’emploi salarié, qui concerne 95,5 % des actifs du secteur, reste stable sur l'ensemble de la période 2002-2016 (+ 1,75 %). L’éducation nationale demeure, très largement en tête, le principal employeur.

On observe cependant, sur la période récente 2016-2017, une forte progression (+ 5 %) des effectifs salariés du secteur privé.

À noter parmi les caractéristiques du secteur, le taux très important d’emploi féminin (66 % contre 48% en moyenne régionale), et tout particulièrement sur les deux premiers métiers du secteur : 61,2 % des postes d’enseignant du secondaire et 80,9 % de ceux de professeurs des écoles sont en effet occupés par des femmes !

Les emplois du secteur sont plutôt stables, plus de trois emplois sur quatre étant à durée indéterminée (CDI ou titulaire de la fonction publique). Le recours au temps partiel est en revanche légèrement supérieur dans le secteur (25 % des emplois du secteur, contre 19 % en moyenne régionale).

DE LA FORMATION À L’EMPLOI

67 % des actifs en emploi ont un diplôme supérieur contre 19 % seulement dans l'ensemble de l'emploi régional.

De fait, le secteur offre relativement moins d'opportunités d'emplois aux jeunes de - de 25 ans sans diplôme ou ne possédant qu’un premier niveau de qualification, que les autres secteurs. Ainsi, ils ne représentent que 28 % des actifs de cette tranche d’âge (contre 40 % en moyenne régionale).

La majorité des actifs (45 %) dans le secteur sont des professions intermédiaires (26 % tous secteurs confondus).

ET DEMAIN ?

Au niveau national, le secteur serait porteur d'emplois et devrait générer entre 140 000 et 173 000 emplois supplémentaires d'ici 2030. En particulier, l’emploi public enseignant devrait cesser de s’éroder avec des créations de postes pour la première fois en six ans à la rentrée 2013 (et l'objectif de 60 000 créations de postes durant le quinquennat actuel). En tous cas, d'importants besoins d’encadrement demeurent dans l’enseignement préscolaire, primaire et supérieur et l’emploi dans le secteur pourrait croître également sensiblement sous l’impulsion du développement de l’emploi privé et associatif au cours des prochaines décennies.

En Occitanie, bien que l’emploi salarié se soit stabilisé au cours des dernières années, les besoins en recrutements liés aux importants départs en fin de carrière attendus, devraient offrir de belles opportunités, en particulier aux futurs professeurs des écoles et du secondaire.

LES MÉTIERS LES PLUS REPRÉSENTÉS DANS LE SECTEUR EN OCCITANIE

  • Professeurs du secondaire
  • Professeurs des écoles
  • Agents d'entretien de locaux
  • Formateurs
  • Surveillants d'établissements scolaires

À lire aussi

Sur le web

> Insee : Enseignement-Éducation

> L’ Éducation nationale en chiffres

Haut de page