Sommaire du dossier

J’explore le monde économique et professionnel

Commerce et distribution

Languedoc-Roussillon - Montpellier / Publication : 6 novembre 2018
Le secteur du commerce saura vous séduire, vous lycéennes et lycéens qui aimez convaincre, argumenter, négocier ! Mais cela ne suffit pas  ; écoute, disponibilité, amabilité et patience sont des qualités humaines essentielles qui valent autant que les diplômes ou les connaissances techniques dans ces métiers où la relation client est centrale.

Chiffres clés en Occitanie

1er secteur employeur

102 144 établissements

47 % d'emplois féminins

74 % d'emplois en CDI

285 824 emplois.

1er secteur employeur de la région

Avec 285 824 actifs dont 83 % de salariés, le secteur du commerce et de la distribution regroupe à lui seul 13 % des actifs de la région Occitanie. Il se positionne ainsi en pôle position des employeurs régionaux. Un effectif qui s’est encore accru entre 2002 et 2016, avec une belle progression de 9 % de l’emploi salarié au cours de cette période. Une dynamique favorable qui s’est maintenue en 2016 et 2017 avec une hausse de 2 % de l'emploi salarié privé.

À l'image du tissu économique régional, les établissements du secteur sont essentiellement des très petites entreprises : 65 % des établissements n'ont aucun salarié alors que 61 % des salariés sont concentrés dans les établissements de plus de 10 salariés.

Les actifs sont plus jeunes que dans les autres secteurs : 11 % d’entre eux sont en effet âgés de - de 25 ans contre 8  % en moyenne régionale. On relève toutefois une diminution de ce taux entre 2009 et 2014, alors qu’à l’inverse, celui des seniors s’est accru.

Du côté des conditions d’emploi, celles-ci sont relativement favorables avec 74 % d’emplois stables et 82  % des actifs en emploi à temps complet.

De la formation à l’emploi

La majorité des emplois du secteur sont occupés par les employés (33  %) et les professions intermédiaires (25 %). Près d'un actif sur deux possède un diplôme de niveau V (CAP, BEP) ou de niveau IV (bac). Les actifs les plus jeunes (- de 25 ans) sont relativement plus nombreux dans le secteur à posséder un diplôme de niveau bac (39 % contre 26 % pour l'ensemble des actifs du secteur).

Et demain ?

Considéré comme porteur d’emplois, le secteur du commerce et de la distribution pourrait créer en France entre 135 000 et 251 000 emplois d’ici 2030. Les activités de commerce de gros et du commerce de détail devraient en particulier favoriser ce dynamisme, tandis que le secteur de la vente et de la réparation automobile seraient structurellement orientés à la baisse.

Au niveau régional, le secteur serait également porteur. Les créations d’emplois qui ont eu lieu entre 2002 et 2016 devraient en effet générer de nouvelles créations, auxquelles s’ajouteraient celles liées aux remplacements des seniors partant à la retraite.

Les métiers de maîtrise des magasins et attachés commerciaux, très représentés en région (ils occupent les 6e et 7e rang en nombre d’emplois, tous secteurs confondus) devraient notamment offrir de belles perspectives d’emploi à l’horizon 2022. À noter que 51,1 % des attachés commerciaux en emploi ont un diplôme de niveau supérieur.

Les métiers les plus représentés dans le secteur en Occitanie

  • Maîtrise des magasins
  • Attachés commerciaux
  • Caissiers
  • Vendeurs en habillement et accessoires, articles de luxe, de sport, de loisirs et culturels
  • Vendeurs généralistes

À lire aussi

Sur le web

> www.cariforefoccitanie.fr

> Caissier, chef de rayon, technico-commercial, vendeur en articles de sport, vendeur en pièces détachées automobile : clips et fiches métiers à découvrir sur le site de l’Onisep, la Région et Midi Libre

> La Fédération du Commerce et de la Distribution www.fcd.fr   

Haut de page