Bretagne - Rennes / Publication : 5 novembre 2018
Avec près de 9 500 clubs sportifs et prestataires et près de 2 millions de clients et pratiquant.e.s, la Bretagne s’affirme comme une région très sportive.

On compte plus de 21 000 emplois équivalents temps plein. Le secteur comprend des établissements privés, publics, associatifs et marchands. Il y a un phénomène de multi-employeurs. Les contrats de travail saisonniers ou à temps partiel sont fréquents.

Développement de la filière forme

Ces dernières années, la filière forme s’est particulièrement développée, avec un déploiement du secteur privé. Plus de 700 lieux de pratique, dont près de 200 structures à but lucratif, sont dénombrés. Cette seule filière emploie près de 600 emplois équivalents temps plein.

Les emplois dans les structures d’accueil

Dans la région, on trouve 6 500 animateurs ou animatrices socioculturel.le.s dont plus d’un tiers exerce dans la fonction publique territoriale. Ils ou elles travaillent dans des structures d’accueil (enfants, jeunes, adultes, personnes en insertion…). La moitié bénéficie d’un emploi à temps plein.

De nouveaux besoins

De nouvelles catégories de public apparaissent : très jeunes enfants, personnes âgées, personnes en situation de handicap.

L’importance du turn-over, le développement de la pratique sportive et la diversification du public génèrent des recrutements. La réorganisation du temps de scolarité dans les écoles primaires crée de nouveaux besoins.

Perspectives d’emploi

Jusqu’en 2022, le taux annuel moyen de postes à pourvoir serait de 2%. Dans le domaine de l’animation sportive, le niveau 4 (équivalent baccalauréat) et des compétences dans plusieurs disciplines sportives, sont recherchées.

Cette polyvalence permet aussi de limiter la précarité et d’allonger les carrières.