Le chantier en 10 métiers

Publication : 21 septembre 2020
Travailler sur un chantier, ce n’est pas juste porter un casque de protection et jouer du marteau-piqueur. Le secteur du bâtiment compte une trentaine de métiers nécessaires à la construction et à l’aménagement de logements, de centres commerciaux ou de lieux publics. Voici dix métiers "à creuser".

Imaginer le bâtiment

Les architectes dessinent les plans du bâtiment en tenant compte de son volume et de son implantation. Ils choisissent aussi les matériaux et suivent les travaux jusqu’à ce que le projet soit sorti de terre. Ils sont assistés par les BIM manager qui réalisent une maquette numérique de l’ouvrage en 3D sur une plate-forme collaborative. Chaque corps de métier y entre les caractéristiques techniques pour les partager tout au long de la construction.

Bâtir la structure

Étape suivante : le gros œuvre, qui comprend les fondations, les murs porteurs et la toiture. On fait d’abord appel aux conducteurs d'engins de travaux publics. À l'aide de leur pelle mécanique, ils mettent à niveau le terrain pour faciliter les travaux de terrassement. Ensuite, les maçons montent les murs, les cloisons et coulent la dalle en béton armé. Pour finir, la charpente est assemblée avec des poutres en bois ou en métal.

Aménager et équiper l’intérieur

Le second œuvre se charge ensuite d’équiper le bâtiment en eau, électricité et d’en "habiller" l’intérieur. Les plâtriers enduisent les murs et les plafonds avant la phase de peinture. Les électriciens installateurs posent des lignes de câbles afin que le bâtiment soit éclairé et que les équipements électriques fonctionnent. Les monteurs en installations thermiques et climatiques raccordent gaines, tuyaux et robinets aux radiateurs, chaudières et autres climatiseurs.

Diriger le chantier

Les conducteurs de travaux sont responsables de l’ensemble des chantiers nécessaires à la construction et veillent au respect des délais. Ils s’appuient sur les chefs de chantiers qui réceptionnent les engins et les matériaux, définissent les besoins en main-d’œuvre et appliquent les règles de sécurité. À la fin du chantier, les ingénieurs en génie climatique s'assurent que les installations fonctionnent dans le respect des économies d'énergie et du cadre réglementaire.